Accueil » Petit Arriel et lac d’Arrémoulit

Petit Arriel et lac d’Arrémoulit

Cette randonnée présente un itinéraire intéressant pour ceux à la recherche d’une première expérience dans les Pyrénées-Atlantiques. Le petit pic d’Arriel offre en effet un bel aperçu des grands classiques de la région comme le Palas, l’Ossau ou le Lurien. Et le lac d’Arremoulit est un incontournable de cette vallée… à coup sûr vous aurez envie de revenir après cette sortie !! 😁

En bref …
  • Temps : 7h45

  • Dénivelé : 1450 m

  • Niveau : Randonneur

  • Carte : IGN n°1547 OT et n°1647 OT

  • Saison : Juin à Octobre (photos prises en août)

  • Paysage : panoramas, lacs, pics et reliefs granitiques, quelques pâturages

  • Infos : Parking au caillou de Soques, au-dessus du lac de Fabrèges

Départ :

Rendez-vous au parking du Caillou de Soques, après le lac de Fabrèges, pour le départ de cette rando. Le sentier est situé de l’autre côté de la route, bien visible vous ne pourrez pas le manquer !

Cependant avant de partir, profitez quelques instants du paysage. Ce n’est pas tous les jours que la vue depuis le parking est aussi plaisante…

Lorsque vous êtes prêts, direction le départ du chemin qui s’enfonce en forêt. La pente reste régulière, ce qui permet de trouver rapidement son rythme. Mais n’en oubliez pas pour autant de vous retourner au sortir de la forêt pour admirer la belle vue sur le pic du Midi d’Ossau.

1h15 :

Cabane d’Arrious – En sortie de forêt, le sentier débouche dans une étroite vallée et continue l’ascension en longeant le ruisseau. La vallée n’est pas des plus jolies mais patience vous allez bientôt être récompensés… 😉 encore quelques efforts. Après une heure et demie de marche vous arrivez au niveau d’une petite cabane de berger : la Quèbe d’Arrious.

Toutefois, le chemin ne s’arrête pas là et continue inexorablement vers le col. Il ne vous reste donc qu’à le suivre pour remonter la vallée jusqu’à ce dernier 😉 !

2h00 :

Col d’Arrious – 2259 m – Une certaine monotonie commence à s’installer sur la fin de cette ascension. Et il faut bien avouer que cette vallée tarde à nous offrir le prix de nos efforts. L’arrivée au col d’Arrious est un bon bol d’air frais et vous revigore. Le paysage s’ouvre enfin et vous laisse entrevoir les pics alentours. Les silhouettes du Palas et de l’Arriel se profilent à l’horizon… et d’un seul coup ça vous remotive (ne dites pas le contraire 😁).

2h10 :

Lac d’Arrious – Une bonne pause au col vous permet de récupérer de vos efforts avant de repartir sur votre droite en direction du lac d’Arrious. Quelques minutes suffisent pour rejoindre les rives du lac, sans vous presser.

Droit devants vous, le petit Arriel vous fait face. Voici votre objectif du jour qui est tout proche. Mais il reste encore un peu de chemin pour l’atteindre. Pour cela, suivez le sentier qui part sur votre droite. La petite bosse qui surplombe le lac est un merveilleux belvédère sur le pic du Midi d’Ossau.

2h50 :

Col de Sobe – 2449 m – La suite du sentier vous amène tout droit en Espagne vers le col de Sobe. Les pierres se font plus présentes mais le chemin reste encore bien marqué.

Le passage du col vous dévoile le côté Espagnol. Quelle vue après la frustration de la matinée… vous voilà enfin récompensé de vos efforts !! Mais ce n’est que le début… 😁

En revanche, hors de question de descendre dans la vallée hein ?!! Empruntez plutôt le sentier sur la gauche qui part en direction du col d’Arriel.

3h15 :

Col d’Arriel – 2608 m – Le chemin qui fait la liaison entre les deux cols reste facile et serpente entre les rochers. Profitez de cette partie pour admirer le côté Espagnol. Ce chemin est en effet le belvédère idéal pour cela !!! 😃

Mais que dire de la fenêtre qui s’ouvre devants vous lors de votre arrivée à ce deuxième col ?! Par une brèche étroite vous pouvez entre-percevoir le lac d’Arremoulit et le Palas. Sur votre droite le pic d’Arriel vous surplombe de toute sa hauteur. Toutefois, pour cette randonnée, c’est son petit frère que nous rejoindrons. À gauche toute et foncez vers le petit Arriel en suivant plus ou moins la crête.

3h35 :

Petit Arriel – 2683 m – Une courte grimpette vous mènera jusqu’au pic depuis le col. Et vous voici enfin perché à 2683 m ! D’ici, vous ne pouvez qu’apprécier la position de ce sommet entouré de géants. Pics du Palas, d’Arriel, d’Ossau, ou du Lurien, vous êtes cernés de tous les côtés. Quel plaisir de contempler ce splendide panorama à 360 degrés. Et que dire du pic d’Arriel qui semble tailler à la hache.

On y resterait des heures n’est-pas ? 😁 Pourtant il va bien falloir redescendre de votre nouveau perchoir ! Et pour cela, suivez les cairns qui repartent vers le lac d’Arrious en suivant la crête (voir photos).

4h10 :

Lac d’Arrious – La piste cairnée est très peu marquée et il n’est pas rare de la perdre mais le terrain est praticable et en suivant l’arrête vous ne pouvez pas vous trompez. Dès que vous le pouvez, quittez l’arrête pour récupérer le chemin que vous avez emprunté un peu plus tôt dans la journée pour rejoindre le col de Sobe. De là revenir jusqu’au lac d’Arrious.

4h20 :

Passage d’Orteig – Depuis le lac, hors de question de rentrer si tôt !!😊 Pourquoi ne pas se tenter un petit détour par le lac d’Arremoulit avant de conclure la journée ? Pour cela, depuis le lac d’Arrious empruntez le sentier qui part vers le sud-est en direction du passage d’Orteig.

Ce passage n’a rien de difficile car il est bien sécurisé avec cordes et mains courantes. Toutefois, il peut apparaître vertigineux et plus délicat à passer avec de la pluie ou de la neige.

4h50 :

Refuge d’Arremoulit – En suivant le sentier vous finissez par arriver en surplomb du lac d’Arremoulit. Vous avez perdu pas mal de hauteur depuis tout à l’heure et les pics d’Arriel vous paraissent désormais beaucoup plus petits n’est-ce pas ?

Descendez tranquillement jusqu’au refuge pour profiter d’une pause bien méritée avant d’entamer le chemin du retour.

6h30 :

Col d’Arrious – Pour revenir sur le col d’Arrious, on va éviter de reprendre le même chemin… direction le lac d’Artouste désormais. Depuis le refuge empruntez le sentier qui descend vers le lac. Ce dernier vous offre de beaux points de vue sur le lac d’Artouste lors de la descente.

Mais une fois en bas, c’est une bonne petite grimpette qui vous attend jusqu’au col… rassurez-vous c’est la dernière de la journée ! 😊

7h45 :

Pour revenir jusqu’au parking du Caillou de Soques, il ne vous reste plus qu’à redescendre par le même sentier qu’à l’aller. La descente est un peu longue surtout après cette journée bien remplie. Mais c’est ce qui fait que l’arrivée au parking est encore plus appréciable non ? 😉

Petit Arriel et lac d’Arrémoulit

Laisser un commentaire